Une relève sans heurts chez Techn’eau conseil

Des résultats positifs avec le processus de relève

Gilles Verrier, propriétaire de la société Techn’EAU Conseil, à Gatineau, arrivait à l’aube de ses 60 ans. Un cap important. Toujours au sommet de ses capacités, mais commençant à penser au virage retraite, il veut assurer la pérennité de l’œuvre qu’il  bâtie au cours des 20 dernières années. Il tient à prévoir une transition sans heurts, de manière à pouvoir se distancer de plus en plus de son travail avec la satisfaction de léguer son entreprise à des successeurs de confiance.

Formée d’une équipe de cinq employés, s’ajoutant à M. Verrier, Techn’EAU offre aux particuliers, entreprises et institutions un éventail de services spécialisés liés à la qualité de l’eau. L’entreprise est florissante et connaît une croissance continue. Penser à une retraite éventuelle, c’est bien, mais pas au point de freiner cet élan. « Il fallait que je pense à tout ça et planifier un peu avant que ça devienne pressant. Je ne voulais pas être obligé d’improviser », affirme M. Verrier.

Celui-ci s’est donc tourné vers le formateur Humaprise. Il s’agissait d’explorer toutes les possibilités, explique Gilles Verrier. Je voulais faire venir quelqu’un de l’extérieur de l’entreprise, qui jetterait un regard frais sans être pris dans notre quotidien. On peut ainsi prendre un recul qui nous permet de voir certaines avenues. »

Une série de rencontres a été organisée en collaboration avec Humaprise au printemps 2010. Par ces réunions, tous les employés ont été sensibilisés. « Cela a créé une nouvelle dynamique dans l’entreprise et permis à tous de prendre conscience de certaines réalités et échéances, poursuit M. Verrier. La relève est devenue une question à l’ordre du jour, présente dans l’esprit des gens, ouvrant à des changements de comportement ainsi qu’à la vision et le rôle de chacun dans l’entreprise. »

Pour Gilles Verrier, ce processus de questionnement a aussi fait naître une nouvelle façon de concevoir la retraite, qui ne serait pas nécessairement un arrêt complet à une date fixe. Celui-ci voit maintenant le décompte vers la retraite « comme une façon de changer mon rôle dans l’entreprise en diminuant mon implication, à choisir les tâches qui conviendront le mieux en fonction de mon âge ». Une retraite partielle avant la retraite définitive.

Cette voie lui permettra d’élaborer une description de tâches plus sélective, conservant certaines fonctions qui lui tiennent plus à cœur et déléguant les autres. Cela devient ainsi plus agréable pour lui, et l’entreprise continue de progresser. « Dans le contexte d’un tel progrès, je pourrai me tailler une place où je mets l’accent sur des activités valorisantes tenant compte de mon expérience et de mon âge », dit-il.

Le processus de relève est bien enclenché chez Techn’EAU, et les résultats sont très positifs. « C’est toujours en développement, conclut M. Verrier, mais l’impulsion a été donnée par l’intervention de Humaprise. »

Techn’eau conseil

Gilles Verrier

(819) 643-2011

http://www.techneau.qc.ca/