Les 4 piliers de faire de la stratégie, extrait de « Paroles de PDG »

Nous avons fait la lecture du livre : « Paroles de PDG, comment 75 grands patrons du Québec vivent leur métier ». Ce livre comporte plusieurs facettes intéressantes à la gestion d’une entreprise. Nous avons particulièrement adoré un passage qui parle de « faire de la stratégie ». Dans ce billet, nous vous présentons les piliers de ce que constitue faire de la stratégie pour les grands PDG du Québec.

Überlegen, Kreuzung

Planification stratégique

Un PDG doit toujours chercher à anticiper l’avenir. Il cherche à évaluer les menaces et les opportunités potentielles afin d’être en mode pro-actif.  Avoir une vision à long terme, au moins pour les 12 prochains mois, permet de concentrer les efforts dans la bonne direction. La planification stratégique est arrimée à un budget ce qui permet d’obtenir un contrôle des coûts. Enfin, elle se fait avec l’équipe de direction où les gens réfléchissent aux énoncés et orientations stratégiques de la prochaine année. Dans certains cas, les PDG choisissent de se réfugier loin de l’action de l’entreprise pendant quelques jours avec quelques proches collaborateurs afin d’édifier cette planification stratégique.

Réflexion stratégique

La réflexion stratégique, c’est se distancer des opérations courantes et pleinement assumer son rôle de visionnaire. Une vision stratégique s’édifie lors de cette réflexion. Cette réflexion permet de penser et d’élaborer les orientations stratégiques des prochains mois, de visualiser où s’en va l’entreprise et quel chemin sera utilisé pour y parvenir.

Gestion stratégique

Faire de la stratégique se fait en continu et au quotidien. Même si le chemin est connu par la direction, il reste à faire les pas pour s’y rendre. Chaque pas sera analysé, pensé, pesé afin de permettre à la stratégie de se mettre en place dans l’entreprise.

Communiquer et diffuser

Il ne s’agit pas uniquement d’avoir une planification stratégique, une gestion de l’information, des procédés d’affaires bien décrits ou des réunions rodées au quart de tour, il importe que ces outils soient diffusés, utilisés et maîtrisés par les employés. Ceci est le rôle du PDG de prendre en charge les communications. Au sein d’une entreprise qui cherche constamment à optimiser ses marges, le rôle du patron est d’être le gestionnaire de ce projet commun afin d’assurer la pérennité de l’entreprise. De telle sorte que tous les employés soient informés de la stratégie corporative.

 

Extrait de : Paroles de PDG: Comment 75 grands patrons du Québec vivent leur métier

Louis Hébert (Auteur), Réal Jacob (Auteur), Alain Gosselin (Auteur), Eric Brunelle (Auteur), Roman Oryschuk (Auteur)

5 étapes pour prioriser vos projets d’entreprise

Dans une PME, il est impossible d’attaquer tous les projets en simultanée. Les ressources que l’entreprise devrait mettre pour le faire sont tout simplement astronomiques. Dès lors, il importe de mettre en place un processus de priorisation des projets, des objectifs ou des résultats souhaités.

Projet informatique nuage de mots

Vous connaissez certainement le bon vieux principe de Pareto, aussi appelé loi de Pareto ou loi des 80-20. Ce principe stipule qu’environ 80 % des effets seront le produit de 20 % des causes. Au sein d’une organisation, ceci implique que 20% des projets donneront 80% des résultats. Plusieurs gestionnaires s’en inspirent et ils ont tout à fait raison de le faire. Nous ne cherchons pas à remettre en cause ce principe, bien au contraire. Notre système de gestion aide les gestionnaires à choisir les projets qui constitueront les succès de l’année.

Dans ce billet, nous vous proposons 5 étapes pour bien choisir vos projets prioritaires de l’année :

Continue reading

Être en affaires, faut parfois synchroniser le chaos !

Peter F. Drucker écrivait que la tâche du manager est similaire à celle d’un chef d’orchestre sauf qu’il : « est à la fois compositeur et chef d’orchestre ».  Au fur et à mesure que se déroule l’action, le chef d’orchestre compose la musique et donne le rythme aux musiciens qui emboîtent le pas. Sacré défi me dites-vous ? En effet, il s’agit presque d’une mission impossible à soutenir à long terme. Face à une telle improvisation, l’entrepreneur gère uniquement son quotidien et l’entreprise est dirigée sans vision à long terme.

Quel est le meilleur moyen pour partager sa vision à long terme ?

vision

Dans votre entreprise, des tâches sont réalisées par vos employés. Vous avez à utiliser vos sens pour capter ces informations et votre jugement pour les analyser tout en écrivant la partition. Toutefois, il n’est nul besoin d’écrire la partition en simultané. Il vous est possible de prendre quelques heures par semaine afin de réfléchir à la direction que vous voulez donner à votre entreprise.

Un exercice intéressant à faire est de s’imaginer dans une machine à voyager le temps. Nul besoin de se projeter des décennies en avant, seulement quelques années. Alors, imaginez que vous êtes dans 5 ans. Vous arrivez à la porte de votre entreprise et vous mettez la clé dans la serrure pour ouvrir la porte. Qu’est-ce que vous voyez ? Réfléchissez-y bien car c’est dans cette direction que vous voulez aller. Maintenant, quel sera le chemin que vous devez parcourir pour y arriver ?

Ce simple exercice permet de visualiser votre entreprise en vous projetant dans l’avenir. Une fois ce premier travail de description effectué, il reste à déterminer les actions à entreprendre pour y arriver.

De la vision stratégique aux tâches, la partition s’écrit 

Continue reading