Que se passe-t-il dans votre PME lorsque vous intégrez un nouveau système de gestion ?

La décision d’implanter un nouveau système de gestion, comme celui du Groupe Humaprise, revient au propriétaire. Les principales raisons peuvent être que la motivation est à la baisse dû à l’accumulation de problèmes dans l’entreprise, que la rentabilité n’est pas au rendez-vous ou que le propriétaire a le sentiment qu’il n’a plus de vie, sa vie étant de régler des problèmes dans son entreprise.

Il est loin des premières années où il travaillait dans son entreprise en faisant ce qu’il aimait. Après quelques années de croissance et l’embauche de nouveaux employés, il ne fait plus ce qu’il aime, mais en plus, il passe la majorité de son temps à gérer des problèmes. Il faut bien avouer que ceci est fort décourageant.

Heureusement, des solutions existent. Implanter un système de gestion dans une entreprise n’est pas une mince affaire. Ceci implique que la situation qui sévit actuellement n’est plus tolérée. Dès lors, il y aura du changement. Bien entendu, qui dit changement, dit résistance aux changements.

Résistance aux changements – prise 1

Bien entendu, implanter un tel système implique que des changements seront apportés. Notre formation permet d’y aller à votre rythme. Nous optons pour une stratégie de petits pas, en implantant des changements graduels au fil des semaines. La formation s’étale sur une durée moyenne de 6 mois. Pendant cette période, différentes formes de résistance aux changements font obstacle à l’implantation de notre système de gestion.

Bien entendu, comme la décision d’implanter le système de gestion vient du ou des propriétaires, les employés auront tendance à résister aux changements. La peur de perdre des acquis ou de devoir en faire davantage sont les principales raisons de cette résistance. Toutefois, ce n’est pas ce qui se passe. Les employés réalisent au fil des semaines que le système de gestion leur simplifie la tâche. De plus, un des gros impacts est que le patron a retrouvé le sourire. Le patron apprend à communiquer sa vision de l’entreprise, ses valeurs et donne la direction souhaitée lors des réunions. Les réunions sont moins longues et plus efficaces. Les gens discutent des problèmes de l’entreprise lors de ces réunions et implantent rapidement les solutions. Honnêtement, il y a une phase importante d’extase pendant l’implantation. C’est le bonheur, l’harmonie jusqu’au jour où il y a une nouvelle résistance aux changements.

 

Résistance aux changements – prise 2

Cet état d’euphorie précédemment décrit peut être parfois de courte durée. Éventuellement, le naturel tend à revenir. Les employés et le patron reprennent les bonnes vieilles habitudes ou tentent de s’accrocher à conserver certains acquis du passé. C’est la confrontation qui s’annonce. La confrontation la plus sérieuse que nous rencontrons s’avère être au niveau de la direction. Le propriétaire doit apprendre à faire confiance à son équipe. En allant simplement vérifier auprès de ses employés si le travail est fait correctement, les employés ont le sentiment que la confiance n’est pas là.  Il va de soi que des mécanismes de suivi sont mis en place lors de la délégation de tâches, mais il n’y a pas de visite impromptue de la direction afin que cette dernière demande des comptes ou s’immisce dans le travail des employés. Les mécanismes de suivi sont en place pour ça, pas besoin d’en rajouter.

Parmi les entreprises ayant connues le plus de succès avec notre système de gestion, ce sont celles où les propriétaires d’entreprises ont cheminé le plus dans l’apprentissage de l’art de déléguer et de faire confiance à leur équipe. La finalité de tout ça est que l’entrepreneur peut éventuellement se détacher des opérations. Ce n’est plus lui qui règle tous les problèmes et il devient de moins en moins indispensable au bon fonctionnement de l’entreprise. La principale résistance vient donc du propriétaire qui a le sentiment de perdre le contrôle de son entreprise. Il a un deuil à faire afin de lui permettre de réaliser que le contrôle de son entreprise ne se retrouve plus dans sa tête, mais dans la recette de son entreprise, dans les processus de gestion, dans les procédés de fabrication, etc.

 

Processus de deuil

Le processus de deuil peut sembler « ésotérique » ou carrément farfelu. Toutefois, ce processus décrit le mieux ce qu’un entrepreneur doit vivre face au sentiment d’une perte de contrôle dans son entreprise. Le propriétaire doit vivre un détachement émotif face à « son bébé » qu’il a mis « au monde » il y a quelques années. Sa recette d’affaires a bien fonctionné pendant plusieurs années mais ne correspond plus à la réalité de son entreprise. Le processus de deuil lui permettra de sortir de sa zone de confort et d’entrer dans le lieu où la magie se produira.

 

zone_de_confort-zone_de_magie

 

Le processus de deuil est inspiré des étapes sur le processus du deuil d’Elisabeth Kübler-Ross. Vous pouvez les retrouvez ici.

 

Une nouvelle Ère

Lorsque la magie se produit, nous avons l’avènement d’une nouvelle Ère dans l’entreprise. Nous disons souvent que dans une entreprise, la différence entre une erreur et l’initiative d’un employé, c’est que les actions de cet employé sont faites en concordance avec la vision de la direction. Plus les employés sont informés des plans de développement futurs de l’entreprise, plus ils seront en mesure de prendre des initiatives. Le rôle de l’entrepreneur devient davantage celui d’un gestionnaire d’entreprise qui communique sa vision, ses orientations de développement et qui gère les délégations qu’il a fait. Il a du temps pour planifier le développement futur de son entreprise, gérer les projets et contrôler les délégations de tâches ou de pouvoirs qu’il a consentis.

 

Cette nouvelle Ère dans l’entreprise permet au propriétaire d’avoir le sentiment de se réaliser. Il est motivé, il a davantage de temps pour sa famille et pour lui, il obtient un retour sur son investissement adéquat car ses employés sont heureux de travailler dans son entreprise. Enfin, il peut prendre des vacances sans soucis. Ces bénéfices de notre formation, ce sont nos clients qui nous les ont mentionnées.

 

Nous allons donc conclure en leur cédant la parole :

« Le cours Humaprise peut m’ouvrir de nouvelles portes. Ça nous a permis d’évaluer nos forces et nos faiblesses. Côté organisation, le système Humaprise consolide une foule de notions et de pratiques telles que législation et fiscalité, tenue de procès-verbaux. Ce n’est pas “heavy”, c’est intéressant. C’est la vie, c’est l’argent. »

Gilles Desjardins, Groupe Brigil

 

« J’avais de l’incertitude quant à l’avenir, mais maintenant j’ai la conviction de fonctionner sur des bases plus solides. Nous planifions quatre ou cinq ans d’avance. Avant on ne regardait pas plus loin que la semaine prochaine », précise M. St-Amour.

Jean-François St-Amour, L’Expert de la Remorque (1997) inc

 

« En plus de notre philosophie, c’est aussi notre “recette” qu’Humaprise nous a aidé à définir, c’est-à-dire notre façon de penser, d’agir, nos règles, nos politiques, un manuel des opérations. Et Humaprise nous montre comment communiquer tout cela à nos employés, par des réunions, des échanges d’opinions, des notes de service, l’utilisation d’un babillard. Humaprise nous a donné une “vision”. On voit où on va, à court, à moyen et à long terme. »

Mme Anne Chabot et M. Rasmey You, Pâtisserie fine Fidélice

 

«En définitive, ce qui m’a le plus séduit chez HUMAPRISE, c’est le système de gestion dans son ensemble. J’en suis très satisfait et mon seul regret, c’est de ne pas l’avoir adopté plus tôt ».

Monsieur Alain Bisson, La Maison Bisson

 

« En plus de diminuer la quantité de papier, le système d’Humaprise a eu pour effet de mieux organiser l’information et de l’avoir toujours au bout des doigts. Je passe moins de temps à chercher des renseignements, ce qui sauve énormément de temps. Je peux maintenant me permettre de prendre congé la fin de semaine et même de prendre des vacances. Avant j’étais tout le temps au bureau. »

Monsieur Gabriel Lalonde, Modulex – Outaouais

Pour de plus amples renseignement sur notre formation, nous vous invitons à nous écrire à info@groupehumaprise.com ou nous rejoindre par téléphone au 819-770-9332.

2 pensées sur “Que se passe-t-il dans votre PME lorsque vous intégrez un nouveau système de gestion ?

  1. Ping :Reprenez le contrôle de votre PME en 33 heures | Groupe Humaprise

  2. Ping :Plan de formation de la mise en place d’un comité de direction par Groupe Humaprise | Groupe Humaprise

Commentaires fermés.