Les 3 stades de la croissance d’une entreprise selon Micheal E. Gerber

Les 3 stades de la croissance d’une entreprise
Un lecteur assidu de notre infolettre avait suggéré la lecture du livre de Michael E. Gerber “The E-Myth Revisited”. Ce qui a été fait durant les vacances d’été. Nous allons traiter en particulier d’un point de notre lecture dans ce billet, soit le cycle de vie des entreprises. Dans son livre, l’auteur identifie trois stades de développement d’une entreprise, soit l’enfance, la croissance et la maturité.

Le stade de l’enfance

Le stade de l’enfance se caractérise par le fait qu’une personne se lance en affaires car il s’agit de sa passion et elle retire beaucoup de satisfaction dans ce travail. Par le fait même, cette personne possède des connaissances techniques supérieures à la moyenne des gens dans son domaine. Cette personne est reconnue comme un expert, une sommité ou même une référence. Une entreprise peut demeurer au stade de l’enfance pendant des années, voire des décennies. Ce stade se caractérise par la capacité du propriétaire de générer des revenus par son savoir. Il est pris dans les opérations courantes de l’entreprise. Ce stade ne permet pas de générer de croissance de l’entreprise car le revenu est rattaché directement aux heures de travail du propriétaire. Ce stade se caractérise par la volonté d’être les meilleurs dans son domaine.

Le stade de la croissance

Ce stade s’amorce lorsque le propriétaire commence à développer des aptitudes de gestion. Une des principales capacités de gestion est de savoir bien gérer du personnel. Toutefois, cette manière de faire en toujours lié aux heures que le propriétaire consacre dans la gestion courante de son entreprise. À ce stade, la croissance apporte son lot de défis et le propriétaire peut décider de revenir au stade de l’enfance car c’est trop complexe la croissance. Dans le cas contraire, il fermera son entreprise. Seulement une entreprise sur 10 réussit à passer le stade de la croissance pour atteindre la maturité. Ce stade se caractérise en travaillant fort ou en cherchant à être productif.

Young happy businessman flying in sky on colorful windmill
Le stade de la maturité

Par l’acquisition de nouvelles compétences via des formations, le propriétaire d’une entreprise développera son côté entrepreneur. À ce stade, le propriétaire de l’entreprise est visionnaire et vend sa vision aux créanciers, à des fournisseurs, aux clients, mais surtout à des talents qui veulent contribuer à l’aider à atteindre cette vision, que l’on appellera des “employés”. Plus des gens seront convaincus que le propriétaire réussira à atteindra sa vision, plus la croissance de l’entreprise sera phénoménale et plus des clients ou des talents voudront en faire partie.

Une fois la vision vendue, les talents pourront s’occuper du comment générer des revenus, comment améliorer les produits, comment rejoindre les clients, comment … faire fonctionner l’entreprise. Ce ne sera plus le rôle du propriétaire, mais des employés. Ils le feront car ils adhèrent à une vision commune qui est celle du propriétaire. Enfin, le propriétaire aura comme tâche principale de communiquer sa vision et de recruter le plus de monde possible qui partageront sa vision. Ce stade se caractérise par une compréhension généralisée du modèle d’affaires.