Infolettre

de conseils en gestion

Abonnez-vous !

Groupe Humaprise, réseau de franchises de formateurs en gestion de PME.

Près de 30 années en affaires aux services des gens d'affaires.

Formation

Formation en gestion pour vous, propriétaires de PME. Nous vous aidons à réaliser votre transition du rôle d'entrepreneur au rôle de gestionnaire.

Services

Par nos différents outils de gestion, permettre à l'humain d'avoir une emprise sur son entreprise afin de vous accompagner dans la réalisation de vos rêves.

Franchises

Groupe Humaprise recherche 52 franchisés dynamiques intéressées à se joindre à nous. Notre système de franchises fera de vous un formateur chevronné.

Développe ton potentiel tout en aidant les autres

Tu sens que ton potentiel n’est pas pleinement utilisé dans ton emploi ?

Tu rêves de partir à ton compte, mais tu trouves ça trop risqué ?

Tu aimerais faire profiter tes expériences et tes connaissances à des gens d’affaires ?

La franchise de formation en gestion Humaprise saura répondre à ces attentes.

Chez Groupe Humaprise, nous t’offrons une reconversion professionnelle qui te permettra d’aider les gens d’affaires à réaliser leurs rêves tout en te permettant de réaliser les tiens.

Le concept du système de gestion Humaprise a été développé en 1988 afin d’aider les gens d’affaires dans la gestion quotidienne de leur PME. Plusieurs se lancent en affaires par passion et réalisent au fil du temps que la gestion d’une entreprise est primordiale et bien bien plus compliqué qu’ils ne le pensaient. Il est toutefois trop tard pour aller suivre un MBA ou prendre pleins de formations. Humaprise l’a compris. Notre système de gestion est complet et a fait ses preuves. Depuis 1988, plus de 250 entreprises ont implanté notre système et 83% d’entre-elles sont toujours en opération.

Pourquoi une franchise du Groupe Humaprise ?

Il n’y a pas de plus grande satisfaction que de devenir partenaires de la réussite des PME !

Humaprise - Logo - Horizontal - RGB

Groupe Humaprise est donc à la recherche de 52 franchisés pour le Québec qui sauront contribuer à l’essor économique du Québec en optimisant les profits des PME. Nous souhaitons collaborer avec des gens passionnés qui possèdent une expérience au sein des PME pour offrir des formations aux propriétaires d’entreprises. Tes expériences comme gérant, chef d’équipe, coordonnateur, gérant adjoint ou cadre seront mise en valeur et viendront aider des gens passionnés à réaliser leurs rêves.

Offre de la franchise Humaprise

Groupe Humaprise est un réseau de formateurs en gestion de PME. Fort d’une expérience de 28 années à changer la vie de nombreux propriétaires de PME ainsi que de leurs employés, nous rivalisons sans crainte avec les grands cabinets de consultations de ce monde. Cette expertise et nos produits de consultations feront de vous un formateur chevronné et respecté dans le monde des affaires.

Date de création : 1987

Secteur d’activité : formation et consultation en gestion

Droit d’entrée : 30 000 $ et financement disponible sur approbation du crédit

Formation : 32 heures de formation incluse dans les droits d’entrée + 18 heures de coaching

Investissement de départ : 5 500 $

Fonds de roulement complémentaire : 10 000 $

Chiffre d’affaires prévisionnel : se situe entre 80 000 $ et 150 000 $ CDN

Exclusivité territoriale : Non. Toutefois un nombre maximal de franchise par région a été établi. Consultez la liste ici. Nous visons à atteindre 40 franchises au Québec d’ici 2020 et nous avons deux franchises en opération en Outaouais.

Redevances de fonctionnement : 12%

Nous vous recommandons de faire vos devoirs en élaborant votre propre plan d’affaires. Nous pouvons vous aider dans cette démarche, toutefois ce plan d’affaires demeure votre entière responsabilité.

 

Faites les premiers pas vers une nouvelle vie en remplissant notre demande de considération pour une franchise : Cliquez sur formulaire.

Contactez son président, monsieur Luc Lévesque au 819-743-1188 ou 819-770-9332 pour une rencontre exploratoire.

Prenez les moyens de faire doubler votre investissement en tant qu’actionnaire de votre entreprise

On connait toutes et tous cette règle d’investissement : l’investisseur souhaite deux choses soit le retour de son investissement et un retour sur son investissement. Lorsque vous vous êtes lancé en affaires, avez-vous pensé en ces termes ?

Votre entreprise est un investissement. Lors de la vente de votre entreprise, vous allez, au minimum, avoir le retour de votre investissement mais quand est-il du retour sur VOTRE investissement ?

C’est là que la puissance de la règle du 72 entre en jeu. La règle du 72 permet de faire doubler un investissement, soit que le rendement désiré multiplié par les années égale 72. Ainsi, si un taux d’intérêt est de 2%, vous avez besoin de 36 ans avant que votre investissement initial ait doublé, soit 2 *36 = 72.

Humaprise - Pub Web - V1

Si vous obtenez un rendement de 10%, votre investissement doublera dans 7,2 ans. Si vous obtenez un rendement de 12%, dans 6 ans, votre investissement aura doublé. Et ainsi de suite avec tous les multiples de 72.

En tant que propriétaire d’entreprise, vous avez fait un investissement dans votre entreprise. Dans combien de temps ce montant aura-t-il doublé ? Dans 7 ans, dans 3 ou dans 10 ans ? C’est votre rôle en tant qu’actionnaire de planifier le rendement à obtenir.

En plaçant 10 000$ à du 2% dans une institution financière, dans 36 ans ce montant aura doublé. Il n’y a pas de risque car ce montant est garanti. En affaires, le risque est très présent. Pour compenser ce risque, quel rendement souhaitez-vous obtenir ? Diviser ce montant par 72 et vous obtenez le rendement de croissance de votre entreprise que vous devez obtenir pour doubler votre investissement. Vous pouvez le modifier à la baisse … ou à la hausse, c’est comme vous le souhaitez, mais refaite le calcul. Maintenant que vous connaissez le rendement que vous souhaitez obtenir, il ne reste plus qu’à déterminer les actions et les décisions que vous devez prendre pour générer ce rendement.

Continue reading

De notre quotidien vers nos rêves pour Paysagement Beauchamp

Humaprise a pour mission d’augmenter la rentabilité ainsi que l’espérance de vie des PME et améliorer la qualité de vie de ses propriétaires. Grâce à la complémentarité du système de gestion Humaprise et la base de données intégrale « BDI », il est maintenant possible pour le propriétaire de PME d’augmenter l’efficacité de son organisation ou de planifier la relève si l’entreprise a atteint ce stade.

Qu’est-ce qui vous a poussé à vouloir suivre la formation Humaprise ?

« Après 5 années en affaires, l’entreprise ne répondait pas totalement à nos attentes de rentabilité et de croissance. Nous avons discuté avec des gens dans le secteur de l’aménagement paysager pour des pistes de suggestions et ils nous ont suggéré de prendre la formation Humaprise », mentionne d’entrée de jeu monsieur Marc Beauchamp copropriétaire. Lors de la première rencontre avec le formateur en gestion, un diagnostic rapide de la situation permet d’entrevoir que les changements à apporter ne sont pas si importants, mais nécessitent un bel effort de la part des propriétaires. Les propriétaires ont, d’un commun accord, décidé d’affronter le changement.

Paysagement Beauchamp est une entreprise dynamique et passionnée, spécialisée en aménagement naturel. En activité depuis plusieurs années, Paysagement Beauchamp oeuvre dans le milieu résidentiel et commercial.

 

paysagement_beauchamp

Amoureux de la nature et créatifs, le personnel de l’entreprise est en mesure de concevoir des travaux d’aménagement complet, dont le design, travaux de pierres naturelles et pavés unis, murets, conception de plates-bandes, taille et pose de haies, entretien horticole et plusieurs beaux projets permettant aux propriétaires de maisons de profiter pleinement de ce que la nature a de plus beau à offrir.

De notre quotidien vers nos rêves

« À notre grande surprise, même si nous avons travaillé avec le formateur en gestion à mieux organiser l’entreprise et mieux structurer notre temps, nous avons passé beaucoup de temps à travailler sur notre attitude. » mentionne Pascale Parisien. Les copropriétaires ont quitté des emplois à temps plein pour réaliser leurs rêves. En se lançant dans cette aventure, ils voulaient améliorer leur qualité de vie. En démarrage, bien qu’il y avait des sacrifices à faire, les années passaient et ils ne voyaient pas quand l’entreprise leur permettrait justement d’avoir une meilleure qualité de vie. Pour y arriver, les propriétaires ont revu leurs objectifs personnels et d’entreprise et ils ont transféré en actions quotidiennes des tâches qu’ils ont à faire et qui les amènent droit vers leurs rêves.

La vision à long terme étant mieux définie, « on se sent en confiance car nous avons un plan et chaque jour, par ce que l’on fait, nous exécutons ce plan. Nous avons très hâte de commencer à appliquer notre formation Humaprise avec l’ouverture de notre prochaine saison. »

 

Paysagement Beauchamp

Pascale Parisien et Marc Beauchamp

819-271-8526

613-677-8526

 

Un progiciel de gestion intégré sans frais de renouvellement de licence, ça existe !

Nous avons développé la Base de données intégrale (BDI) en pensant aux petites et moyennes entreprises. En se procurant la BDI, vous n’avez pas de frais annuel et d’entretien à débourser. Si vous pensez long terme, il s’agit d’un excellent investissement. De plus, la BDI est personnalisable selon vos besoins. En travaillant dans un environnement informatique dont le système d’exploitation est Windows, la BDI pourra devenir la pierre angulaire de votre entreprise et croître en fonction de votre croissance. Près d’une centaine d’entreprise utilisent ce progiciel de gestion intégré et s’en déclare très satisfait.

bdi

Le coût* d’acquisition est de 2 000$, plus les frais d’installation et de formation, sans frais de licence annuelle. En option, vous avez :

  • une version infonuagique-hybride,
  • Synchronisation des courriels entrant ou sortant via MS Outlook et la BDI,
  • Synchronisation des informations des contacts BDI et téléphone cellulaire,
  • Synchronisation avec le logiciel comptable ou autres logiciels via un API.

*Le coût du logiciel s’applique pour 15 stations et moins. Chaque station en sus commande un coût additionnel de 200$.

La BDI fonctionne de façon optimale si :
1- Access 2007 ou version plus récente

2- Le Volet réseau / quincaillerie / etc est organisé comme suit :

Réseau interne

  • Serveur ou un PC qui joue le rôle de serveur
  • Pour l’option infonuagique-hybride, le serveur doit être branché à Internet.

Quincaillerie minimale

  • Ensemble Pentium 3 Ghz incluant toutes les composantes (écran, souris, clavier, cd-rom, etc.)
  • 512 Megs de mémoire vive (RAM)
  • 250 megs d’espace libre sur le disque dur
  • La suite bureautique MS-Office 2007 professionnel incluant le logiciel access
  • Installation sur tous les ordinateurs des « Service pack (1 au minimum) de MS Office »

La BDI, c’est un CRM, ERP, BPM et bien plus :

  • Gestion des dossiers informatisés
  • Gestion de la relation client
  • Gestion des prospects
  • Gestion des sous-traitants
  • Gestion des fournisseurs
  • Gestion des communications interne et externe
  • Gestion des rappels
  • Rapports des ventes et des opportunités
  • Production de rapports ou de lettres en format Word ou PDF
  • Possibilité d’importer ou exporter des données
  • Gestion des notes de services aux employés
  • Gestion des dossiers employés
  • Babillard pour communications en interne
  • Gestion des processus d’affaires
  • Gestion de la planification stratégique
  • Gestion des réunions de l’entreprise
  • Et bien plus …

La BDI est flexible et modulable selon vos besoins

Vous avez la possibilité de personnaliser votre Base de données intégrale (BDI) par un développement sur mesure. Le développement sur mesure permet d’ajouter des fonctionnalités à la BDI de façon à refléter vos différents processus d’affaires. Bien entendu, le succès d’un développement sur mesure est la définition des processus d’affaires.

infobdioptimal

Quels seront les bénéfices pour votre entreprise ?

  • Efficacité augmentée
  • Rendement interne accru
  • Compatibilité avec d’autres logiciels
  • Modulable
  • Flexible
  • Réduit de 83% le temps consacré à la recherche d’une information
  • Facilite le partage et l’accès des informations entre les utilisateurs
  • Fiable et sécuritaire
  • Retour sur investissement en 9 mois

Pour de plus amples renseignement sur la BDI, nous vous invitons à nous écrire à info@groupehumaprise.com

Ou demandez une démonstration sans frais :

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Vous croyez que d’autres propriétaires de PME pourraient en bénéficier ! N’hésitez pas à partager.

 

La dynamique des changements et son impact sur la culture organisationnelle

D’entrée de jeu, il existe trois principales causes de changement et elles ne sont pas mutuellement exclusives :

1-         nouvelles orientations données par la direction, le conseil d’administration ou le personnel (interne) ;

2-         nouvelles orientations données par un des éléments de l’environnement externe, que ce soit au niveau légal, politique économique ou autres,

3-         restrictions budgétaires.

Ces changements ont des impacts à différent niveau dans une organisation, dont sur les individus.

1 ) Le changement et ses impacts sur les employés

Peu d’employés aiment le changement. Les gens ont des valeurs, des façons de faire, une routine et ces dernières se retrouvent bousculées lors de période de changement. Ce changement a effectivement un impact sur Ia motivation et par le fait même la productivité en entreprise.

 

1.1) Impact sur les tâches

Les employés ont accepté des postes car ils pouvaient accomplir un travail qu’ils aimaient ou qui les passionnaient. Avec les changements organisationnels, ils se retrouvent à effectuer plusieurs autres tâches. En conséquence, la raison qui les a motivés à accepter un poste n’occupe qu’une fraction de leur temps et très souvent, ils n’ont plus le temps de le faire.

Les gens se demandent s’ils ont les outils pour accomplir les nouvelles taches. La formation devient très importante. Lors de période de changement, peu importe les compétences, les aptitudes au travail ou les habiletés professionnelles, ce sont les habiletés personnelles qui prendront le dessus et permettront de passer au travers des tâches demandées (intelligence émotionnelle).

Überlegen, Kreuzung

Les tâches étant plus nombreuses et les besoins aussi, il arrive parfois que les gens se concentrent davantage sur ce qu’ils ne peuvent accomplir ou sur leurs échecs plutôt que sur leurs accomplissements ou sur ce qu’ils peuvent faire. Ne regarder que ce que nous ne pouvons accomplir entraîne un découragement important et les gens se sentent comme une victime. II est important de changer le focus de notre regard afin de faire diminuer les frustrations.

En période de changement, les gens ont tendance à vouloir en faire plus et consacre plus d’heures ou amène du travail à la maison. Ce cercle vicieux accélère la fatigue et les frustrations grandissent. Il est important de différencier vie professionnelle et vie personnelle afin d’avoir du temps pour se ressourcer et refaire ses énergies. Nous sommes en interaction constante avec ce qui nous entoure (famille, communauté, emploi, couple, ami(e)s et bien d’autres) et un certain équilibre naturel s’établi. En période de changement, cet équilibre est affecté et provoque une restructuration de notre vie personnelle également, voire même de nos valeurs.

En conclusion de cette section, pour bien survivre au changement, il importe de prendre soin de soi et de se ressourcer. De cette manière, peu importe le changement qui s’opère dans notre vie personnelle, nous avons des ressources pour y faire face et maintenir notre niveau de productivité.

 

2) La vision, la mission en période d’incertitude économique

En période d’incertitude économique, il est peu s’avérer difficile de prendre une décision ou de fournir une orientation spécifique à l’équipe ou à l’organisation car il existe trop de variables inconnues. Toutefois, c’est en ces temps que l’équipe ou l’organisation éprouve davantage le besoin d’avoir des orientations claires et précises. Dès lors, les attentes envers la direction afin de fournir ces orientations sont très grandes. À défaut de le faire, il en résulte de l’insatisfaction ou des frustrations.

En ces périodes grises, les employés peuvent questionner le leadership et chercher à créer leur propre leadership. Des scissions internes peuvent survenir au sein de l’équipe et des petits clans se forment. Également, un sentiment de méfiance peut s’installer, car les employés ont l’impression que la direction ne peut faire la tâche et chaque discussion ou communication de la part d la direction est sujette à interprétation de la part des employés, comme la peur d’agenda caché, soit de décoder le message non-dit derrière ce qui est présenté.

citation-pierre-vareille-69505

Au niveau de la direction, en période de changements, la direction cherche à obtenir le plus d’information possible sur les changements et les implications possibles pour l’entreprise. Pour ce faire, elle va chercher à s’entourer de proche collaborateur interne, ce qui tend à confirmer auprès des employés l’existence de favoritisme interne ou d’inégalité au sein de l’équipe ou d’experts externes, ce qui tend à confirmer que la direction ne maîtrise pas tout. Enfin, si la direction reste seule, bon bien, elle fuit et s’isole. Peu importe le scénario, les actions peuvent être interprétées négativement.

C’est en ces périodes d’incertitude que la mission et la vision de l’entreprise permettent de fournir des explications aux employés. Avec la vision de l’organisation, les employés connaissent le long terme et savent la voie que s’est donné l’entreprise. Avec la mission, les employés obtiennent un druide pour guider leurs actions dans le court terme.

En ces jours sombres, la mission et la vision permettent de rassurer les employés en disant que l’entreprise maintient le cap sur les objectifs à long terme. Une tempête faisant rage vient perturber le court terme, mais les expériences des années antérieures démontrent que l’entreprise sait comment naviguer en eaux troubles. Dès lors, le capitaine rassure son équipage et le risque de mutinerie ou de scission interne s’estompe.

 

  1. La dynamique du changement

 

La dynamique des changements comporte trois niveaux :

 

Niveau I

Peu importe le changement, les employés auront l’impression d’avoir perdu quelque chose (nouvelles tâches, bénéfices, formation, privilèges, un collègue)

 

Niveau 2

Peu importe Ia compétence des gens, ils ressentiront un sentiment d’ambiguïté, beaucoup de confusions et beaucoup d’énergie seront dépensées pour des projets qui n’aboutiront pas.

 

Niveau 3

En résultat des étapes précédentes, les gens auront les sentiments d’avoir perdu quelque chose et l’ambiguïté entraîneront une détérioration de Ia confiance (confiance en soi, envers l’équipe ou envers Ia direction). II s’en suivra un sentiment de préservation de soi c’est-à-dire les gens tenteront de sauver leur peau.

 

À défaut d’avoir une direction capable de fournir des explications et de mobiliser son équipe, les besoins de changement entraînent parfois les situations suivantes :

– les meilleures éléments quittent le navire pour se trouver des emplois plus stables ;

– car on doit en donner davantage, le bureau suit les employés à Ia maison et la maison suit les employés au travail ;

– on concède un pouce et ils prennent un mile ;

– la présence n’est pas nécessairement un signe de productivité, ça n’avance pas ;

– on a l’impression que les employés ne sont pas tous traités égaux, même si c’est le message qui est véhiculé.

 

Il importe donc pour la direction de fournir une explication aux événements qui se produisent, même si la direction n’a pas la certitude absolue que que son explication est la vérité. Ce n’est pas mentir ici. C’est simplement être honnête car qui possède une boule de Crystal permettant de prédire et d’expliquer l’avenir ?

Arbeit, arbeitsplatz, beratung, beruf, besprechung, besprechungsraum, business, büro, bürokauffrau, bürokaufmann, Sitzung, erfolg, firma, tagungsraum, führung, geschäfsmann, geschäftsfrau, Konferenz, geschäftsleute, gruppe, job, karriere, büro, kommunikation, kompetenz, leute, Präsentation, lösung, management, manager, meeting, menschen, mitarbeiter, motivation, männer, personal, Konferenzraum, seminarraum, personen, seminar, sitzen, strategie, team, teamleitung, tagungsraum, tisch, unterlagen, unternehmen, zusammenarbeit
« L’infolettre de Groupe Humaprise fait dire que je sais où on s’en va et je vous demande de me faire confiance ! »

En agissant de la sorte, les employés se sentent rassurer et maintiennent leur confiance envers la direction. Qui dit confiance, dit productivité. De telle sorte, l’entreprise devrait se sortir de cette période d’incertitude avant que les employés ne se mettent à questionner les explications fournies par la direction.

En guise de conclusion, les changements organisationnels sains… c’est possible. Les 5 étapes :

1-      Avoir des conditions de base avant d’amorcer le changement ;

– envisager de solutionner les conflits de vieilles dates

– ne pas ré-ouvrir de vieux conflits

– avoir de la transparence au niveau de la direction

– ne pas favoriser certains employés

 

2-      Creer un climat favorable au changement

support

– travailler à maintenir la confiance

– structure organisationnelle qui doit être bien présentée

 

3-   Créer de nouvelles capacités dans l’organisation

– se doter d’une cible commune, telle la vision

– avoir accès à de l’information

– communications claires et sans ambiguïté   ex. Pouvons-nous discuter ?

– entraide ex. Est-ce qu’on s’en fiche ?

– structure ex. Sommes-nous tous ensemble là-dedans ?

-avenir           ex. Planifier et réaliser ensemble ?

 

4- Développer de nouvelles compétences

– formation professionnel et personnel (employés et direction)

 

5- Développer de nouvelles pratiques et de nouvelles approches

– interne (politiques et procédures)

– externe (chercher des partenariats avec notre clientèle, la communauté, les autres établissements)

 

Pour terminer !

La matière première d’une entreprise est le personnel et son savoir. Souvent, au nom de l’accessibilité et pour conserver le service à la clientèle, les coupures se font au niveau des bénéfices donnés aux employés ou dans la formation. En ces temps de restructuration, les employés ont besoin de beaucoup plus de support, souvent dans les bénéfices (massage, chiro etc.) et de formation afin de pouvoir répondre aux nouvelles tâches qui leur sont octroyées.

Vous vivez de la résistance face aux changements que vous souhaitez voir implanter dans votre entreprise ? Contactez-nous au 819-770-9332 ou par courriel à info@groupehumaprise.com pour connaître notre démarche. Nous sommes en affaires depuis 1987 et nous avons assisté plus de 250 propriétaires d’entreprise dans cette démarche.

Contactez-nous pour en discuter :

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Vous pouvez vous inscrire gratuitement à notre infolettre afin de recevoir un conseil pratique de gestion tous les mardis matins, à prendre bien au chaud avec votre café.

Vous croyez que d’autres propriétaires de PME pourraient en bénéficier ! N’hésitez pas à partager.

Stratégie, structure, infobésité … processus circulaire entre informations et stratégies

Une nouvelle stratégie ou se structurer ?
Se structurer ou agir en conquérant ? Nouvelle stratégie ou meilleure gestion ? La réponse à ce questionnement est simple. Une entreprise qui est bien structurée et qui possède une stratégie moyenne saura tirer son épingle du jeu dans un marché compétitif. Par contre, une entreprise souffrant de désorganisation interne avec la meilleure stratégique inimaginable atteindra rapidement un maximum d’inefficacité.

Se structurer afin de combattre « l’infobésité »
L’accès rapide à de l’information adéquate permet de maximiser la prise de décisions. Toutefois, se retrouver avec des données non-pertinentes nuit à la productivité, à la rentabilité et entraîne de la confusion pour la prise de décision. Cette montagne d’informations non-pertinentes s’appelle : « l’infobésité ».
En premier lieu, l’infobésité a un coût. Selon Mindjet, en France, l’infobésité a un coût de plus de 2000$ par an par emploi et représente 95 heures de travail perdues par employé par année à traiter des informations inutiles.

Infographie-submerges-medias-sociaux
De plus, cette tendance par les entreprises d’accumulation de données sans toutefois les traiter peut facilement être prévenue. Ce symptôme d’accumulation d’information de tout acabit peut être évité en triant l’information avant de la classer. Il s’agit de se poser la question est-ce que l’on conserve ou on rejette cette information ?
Ce qui devrait dicter la conservation d’une information est son utilisation future. Le cadre de référence de l’utilisation future des informations est la planification stratégique, les stratégies opérationnelles et le développement futur des produits ou des services.
Continue reading

4 étapes pour développer son leadership authentique

En tant que propriétaire d’une entreprise, une opportunité en or se présente à vous. Vous avez la possibilité de faire coïncider mission de vie personnelle et mission d’entreprise. C’est-à-dire que vous avez la possibilité de vous réaliser personnellement en étant payé par vos clients pour le faire. Sachez saisir cette opportunité.

Tout ça semble bien beau, vous nous dites, eh bien sachez que c’est effectivement le cas. De nos jours, nous voyons des gens d’affaires à la recherche d’une solution externe à eux et à leur entreprise pour combler un besoin. Bien souvent, ils ont tous les outils nécessaires à leur disposition pour combler ce besoin. Ils ne sont uniquement pas conscients de ces outils ou ils ne savent pas comment les utiliser.

Quels sont ces outils ?

En premier lieu, c’est d’apprendre à se connaître. C’est connaître ce que j’aime et ce que je n’aime pas, c’est connaître ce qui me motive et ce qui me démotive, c’est connaître ce qui me ressource et ce qui draine mon énergie, c’est connaître quelles sont mes valeurs personnelles et c’est faire l’inventaire avec sincérité de mes forces et de mes faiblesses.

IMG_1270

La notion de sincérité est importante. Nous avons souvent vu des gens qui incluaient une force qu’ils n’avaient pas vraiment, mais qui dans le fond d’eux-mêmes souhaiterait l’avoir. Ce manque d’honnêteté envers soit même entraînera inévitablement des frustrations dans le futur. Pour éviter ces frustrations, il est donc important d’être sincère dès le début de la démarche.

Dans cette démarche, vous pouvez le faire en solitaire. Toutefois, il est préférable d’être assisté d’une personne qui deviendra le reflet de votre réalité et non uniquement vos perceptions. Cette personne agira comme un miroir et qui vous soumettra une perception réelle de la réalité et non une image déformée de vous-même. Certaines personnes ont une image d’elles-mêmes qui diffèrent de la réalité. Les autres nous perçoivent aussi différemment. Dans certains cas, les autres connaissent des forces ou des faiblesses qui nous sont imperceptibles. Cette démarche avec autrui est profitable à long terme et nous permettra d’économiser du temps et de nous éviter de recommencer la démarche de réflexion sur nous. Bref, vous allez avoir l’heure juste et c’est ce qui importe ici.

Une fois cette démarche de réflexion sur soi terminée. Nous pouvons débuter le jumelage de la mission personnelle avec la mission de l’entreprise.

Les 4 étapes qui conduisent vers le jumelage :

Étape 1 = la personne connaît ses points forts et faiblesses

Continue reading

10 signes que votre PME est conduite en plein brouillard

Vous avez la tête dans les nuages, mais les deux pieds au sol ? Vous êtes en plein brouillard. Voici quelques signes avant-coureurs que votre PME est conduite en plein brouillard :

haze-sur-la-route_442-19321407

  • Vous sentez que la motivation de votre équipe est à la baisse
  • Il y a des tensions dans l’air et tout le monde a le sentiment de marcher sur des œufs
  • Le fonds de roulement de votre entreprise est insuffisant et vous faites patienter vos fournisseurs pour les paiements
  • Vous ne tenez plus de réunion en interne car vous estimez que c’est une perte de temps
  • Les actionnaires ne se parlent plus
  • Il y a des divergences de vision et d’actions entre les actionnaires
  • En tant qu’actionnaires, vous êtes les derniers à recevoir une paye car il y a une insuffisance de fonds
  • Le matin, vous rentrez au bureau à reculons et vous en ressortez complètement lessivé
  • Votre directeur de compte refuse de revoir vos conditions de financement ou d’augmenter votre marge de crédit
  • Vous jonglez avec l’idée de retirer vos placements ou vos RÉER afin de relancer votre entreprise

En tant que propriétaire d’une entreprise, vous ne pouvez pas commencer à échanger sur vos préoccupations, vos peurs ou vos craintes avec vos employés. Plus rapidement qu’ils ne répondent à vos courriels, leur CV sera mis à jour et ils seront à la recherche d’un nouveau défi.

Pour sortir de ce brouillard, voyez comment Groupe Humaprise peut vous accompagner.

route-a-travers-beau-paysage_426-19321852

Chez Groupe Humaprise, nous n’avons pas de recette miracle ou de baguette magique qui permet de faire disparaître ces préoccupations. Toutefois, notre formation permet aux actionnaires d’entrevoir des jours meilleurs en attaquant la source du problème.

Contactez-nous pour en discuter :

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

 

 

On gère comme on est alors aussi bien connaître qui je suis !

On gère comme on est. On donne ce que l’on a.

Nos forces et nos faiblesses sont souvent les forces et les faiblesses de notre entreprise. Dans les faits, la PME est le reflet de son propriétaire. Analyser la PME, c’est analyser le propriétaire.

Il importe donc de s’auto-analyser afin de bien se connaître et de « travailler sur soi ». Le métacognitif, c’est de définir qui nous sommes et d’identifier nos forces et nos faiblesses afin de mettre en place un plan d’action nous permettant de nous améliorer.

Dans le feu de l’action des opérations courantes où le temps c’est de l’argent, il y a trois solutions que vous pouvez mettre en place rapidement pour combler vos faiblesses :

  • Embaucher un coach
  • Suivre une formation
  • Embaucher du personnel dont la force est votre faiblesse, mais qui possède des valeurs similaires aux vôtres. Un PDG avertit devrait s’entourer de collaborateurs qui sont complémentaires à ses valeurs humaines, mais différents de ses forces et de ses faiblesses.

 

On dirige comme on est, il importe donc de bien se connaître

On a beau dire ce qu’on veut, mais être en affaires, ce n’est pas fait pour tout le monde. Être en affaires, c’est chercher à faire sa place dans le marché, à se faire connaître auprès des clients, à constamment chercher à bien répondre aux besoins du client, et bien d’autres choses. Être en affaires, c’est avoir la ténacité de continuer lorsque les ventes ne sont pas au rendez-vous. Être en affaires, c’est avoir le courage de passer une commande, parce que notre instinct nous dit de le faire, même si nous effleurons la marge de crédit. Être en affaires, c’est avoir de l’audace.

À bien y penser, être en affaires, c’est livrer un combat quotidien contre nos démons intérieurs en ne laissant pas nos incertitudes prendre le dessus afin que l’on ait cette audace de prendre de bonnes décisions. Il ne faut surtout pas oublier qu’on dirige comme on est. Bien se connaître est la clé du succès en affaires. Personne n’est à l’abri de ses démons intérieurs. En plus, le numéro un de l’entreprise ne vit pas dans un univers feutré. Nous sommes sollicités régulièrement par toutes sortes de situations et nos peurs les plus profondes peuvent influencer notre style de management.

Plus on se connaît et plus on sera en mesure d’affronter les crises dans nos entreprises

Récemment, on nous a demandé : « pourquoi y a-t-il des crises dans les entreprises, ce sont des adultes qui y travaillent quand même ? ». Nietzsche dans le livre : « Généalogie de la morale » explique que :

«Car d’instinct celui qui souffre cherche toujours une cause à son ressentiment, plus précisément un auteur coupable susceptible de souffrir – bref, un être quelconque sur lequel il puisse décharger ses affects. L’objectif est de s’anesthésier. C’est son narcotique inconsciemment désiré pour contrer ses tourments. »

Il y a des crises car il y a des gens qui souffrent, qui vivent des frustrations, qui sont insatisfaits ou qui ont des attentes non comblées et ils ont besoin de trouver un coupable. Toutefois, une crise dans une organisation est un moment propice pour apporter des correctifs. Une autre citation de Nietzsche :

“L’homme a besoin de ce qu’il y a de pire en lui s’il veut parvenir à ce qu’il a de meilleur.” De Friedrich Nietzsche / Ainsi parlait Zarathoustra

Néanmoins, la crise permet de faire évacuer les tensions et de les atténuer momentanément. Bien que la crise amène un profond désagrément, une fois un relatif retour au calme obtenu, les acteurs de cette crise peuvent prendre conscience, en voyant les faits, que leurs scénarios intérieurs étaient de loin démesurés. Ce moment éphémère de calme après la tempête constitue une opportunité à saisir pour apporter des correctifs dans une organisation. Un moment pour apprendre à connaître l’autre, comment l’autre pense, comment l’autre agit et vaguer vers l’acceptation mutuelle des différences.

En conclusion, plus le propriétaire d’une PME en vient à se connaître, plus il réussit à mieux gérer son entreprise et à se libérer de ses émotions. Pour apprendre à être libre et responsable, il importe de trouver la clé du bonheur. Cette clé c’est le moi, elle est en nous et non dans les autres ou dans les biens matériels. Pour découvrir cette clé, lisez ce magnifique texte.

Contactez-nous pour plus d’information :

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Vous pouvez vous inscrire gratuitement à notre infolettre afin de recevoir un conseil pratique de gestion tous les mardis matins, à prendre bien au chaud avec votre café.

Vous croyez que d’autres propriétaires de PME pourraient en bénéficier ! N’hésitez pas à partager.

Soyez conscient de ce qui se passe autour de vous !

À toutes les heures, à tous les jours et bien entendu à toutes les semaines, les gens d’affaires qui ont le désir de réussir font un survol de ce qui se passe autour d’eux. Ce scan systématique de l’environnement externe, mais également du climat de travail de leur entreprise, amène parfois une action immédiate. Dans d’autres circonstances, le gestionnaire ne voit pas ce qui se passe. Cette omission peut être consciente ou simplement inconsciente. C’est la différence entre les angles morts ou porter des œillères.

L’angle mort, c’est que nous avons fait des actions visant à regarder ce qui se passait autour de nous. Néanmoins, nous n’avons pas complètement vu ce qui arrivait. Un coin de notre environnement n’a pas été étudié. Nous l’avons manqué. Une situation est arrivée sans que l’on s’en aperçoive et ceci a des impacts sur notre entreprise. Un meilleur scan de l’environnement aurait permis d’éviter de vivre ces désagréments. Pour prévenir dans l’avenir, il importe de s’ajuster et de modifier notre manière de voir le monde.

caleche_cocher

 

Les œillères par contre sont différentes. Nous avons refusé consciemment de regarder à un endroit car une petite voix intérieure nous disait de ne pas le faire. Comme pour un cheval de trait, nous avons bloqué notre champ de vision afin de ne pas être effrayé par ce que nous pouvions voir. Les œillères nous ont servi de protection temporaire. En ne voyant pas ce qui s’en venait, nous n’avions aucune crainte face à l’avenir. Ceci nous donne un sentiment de confiance … jusqu’au jour où tout éclate !!!

Continue reading